En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt. Fermer
France pays France (changer de pays)
         Recherche avancée   Mon compte



Téléchargez le livre :  Philosophie politique - Éthique, science et droit - N°35 - 4e édition

Philosophie politique - Éthique, science et droit - N°35 - 4e édition


Michel Terestchenko
Hachette Éducation
Format : ePub

8,49

RÉSUMÉ DU LIVRE - MOT DE L'AUTEUR - MOT DE L'ÉDITEUR

Mise à jour 2007
- Ouvrage synthétique traitant de façon problématique les grandes questions de philosophie politique classiquement abordées en faculté, dans les IEP et dans les concours.
- L'ouvrage explique les problèmes principaux qui se posent aux sociétés démocratiques contemporaines.
Dans cette nouvelle édtion :
- l'auteur reprend les analyses fondamentales des éditions antérieures sur les questions du racisme et du nationalisme, de la tolérance, sur les problèmes posés par les sociétés technologiques ;
- il actualise la réflexion sur les sujets de la citoyenneté et de l'immigration, ou encore de la bioéthique, selon l'évolution récente des politiques publiques, à la fois française et européenne, des dispositions législatives et des progrès de la science.

Sommaire

1. L'idée d'humanité et la pluralité des cultures
2. Nations et nationalismes
3. Racisme et antiracisme
4. Citoyenneté et immigration
5. Tolérance et relativité des valeurs
6. La civilisation technologique et les nouvelles exigences éthiques

Points forts

- Style simple et accessible : l'ouvrage s'adresse aux étudiants (élèves des IEP, classes préparatoires des grandes écoles) mais dans un style accessible au grand public. 
- Qualité de l'auteur. Un philosophe qui a longtemps enseigné à Sciences Po, et dont la notoriété a progressé cette année. Il a publié en 2005 un livre qui a eu un réel retentissement dans la presse et dans les discussions philosophiques, et qui fait aujourd'hui référence dans le débat sur les conduites humaines face au mal ("Un si fragile vernis d'humanité. Banalité du bien, banalité du mal"). 
-  Grande richesse de citations : les auteurs ne sont pas seulement évoqués et analysés, ils sont abondamment cités, ce qui rend l'ouvrage d'autant plus vivant et met en lumière la spécificité des différents styles. Le lecteur "entre" plus facilement dans le raisonnement des auteurs et dans leur manière de penser.

Public

1er et 2e cycles de droit et de science politique, IEP, classes préparatoires, concours administratifs