En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt. Fermer
France pays France (changer de pays)
         Recherche avancée   Mon compte



Téléchargez le livre :  Nouveaux Contes de Fez

Nouveaux Contes de Fez


Nouveau recueil de contes orientaux

Mohammed El Fasi , Emile Dermengherm
Editions du Jasmin
Format : ePub

5,99

RÉSUMÉ DU LIVRE - MOT DE L'AUTEUR - MOT DE L'ÉDITEUR
Des contes traditionnels orientaux joliment illustrés par Laetitia Zink !

Onze contes traditionnels, recueillis à Fez, au début du XXe siècle.

Plongez sans plus attendre dans ces onze contes marocains et partez à la découverte de la cité de Fez.

EXTRAIT DE La gazelle d'or

Un riche commerçant avait un fils fort beau et très instruit, dont le charme, les bonnes manières, l’intelligence et le courage faisaient l’admiration de tous ceux qui l’approchaient. Son père, craignant pour lui les dangers que pouvait faire naître sa beauté, avait soin de le cacher aux yeux du monde et faisait en sorte que tout son temps se passât à étudier, ou bien à prendre, loin des rues passagères et des souks pleins de toutes sortes de gens, des leçons d’escrime et d’équitation.
Mais le père subit le sort de tous les hommes et mourut un jour, laissant à son fils une grande fortune, une belle maison et de nombreux serviteurs. Devenu maître de ses actes, le jeune homme prit l’habitude d’aller tous les jours se promener dans la ville et jouir du spectacle de la foule et des riches boutiques. Tout le monde fut alors étonné à la vue de sa beauté.

À PROPOS DES AUTEURS

Né à Paris, élève de l'École des Chartes, licencié ès-lettres et archiviste paléographe, disciple du célèbre islamologue Louis Massignon, Emile Dermenghem avait abordé l'Afrique du Nord en 1925, comme correspondant de guerre pendant la campagne du Rif. Séduit par le Maghreb, entré en relations avec deux jeunes Marocains, le Dr Faraj et Si Mohammed el Fasi il perfectionna sa connaissance de la langue arabe et commença de s'intéresser aux écrits spirituels musulmans.
Après avoir traduit, avec son ami El Fasi, des contes marocains, puis l'admirable poème spirituel de Ibn Fâridh, L'Éloge du vin, qu'il accompagna d'un remarquable essai sur la mystique musulmane, il publia une vie de Mahomet en 1945, enfin un recueil Les Plus Beaux Textes arabes. Le chapitre de la littérature arabe lui fut confié pour l'Encyclopédie de la littérature.
Après des études de lettres et une maîtrise sur la vision esthétique, Laetitia Zink a renoué avec sa passion en suivant une formation d'arts appliqués. Un temps maquettiste chez Hachette Jeunesse, elle se consacre depuis à la peinture et à l'illustration de livres pour enfants. Elle a travaillé avec les éditions Nouvelle Arche de Noé, L'Harmattan et les Éditions du Jasmin. Elle vit actuellement à Paris avec son mari et leur petite fille.