En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt. Fermer
France pays France (changer de pays)
         Recherche avancée   Mon compte



Téléchargez le livre :  P.O.S.H : Le départ et le retour dans le monde anglophone

P.O.S.H : Le départ et le retour dans le monde anglophone


Evelyne Hanquart-Turner
Coédition NENA/Panafrika/Silex/Nouvelles du Sud
Format : ePub sans DRM

6,49

RÉSUMÉ DU LIVRE - MOT DE L'AUTEUR - MOT DE L'ÉDITEUR
« Posh » ? Pourquoi « posh » ? Le dictionnaire nous explique ce terme familier comme signifiant « élégant, à la mode, plein de style », soulignant l'appartenance aux classes supérieures, ou leur imitation. Toutefois, une autre acception, à l'étymologie peut-être plus fantaisiste mais tout aussi significative, rattache le terme aux longs voyages entre la métropole britannique et les lointaines colonies d'Orient. Selon les mauvaises langues promptes à s'émouvoir du snobisme, ou de l'extrême souci de confort, des habitués de ces paquebots emmenant fonctionnaires, officiers et leurs familles vers l'Empire des Indes ou autre destination d'Asie, « posh » aurait été l'abréviation utilisée pour désigner, parmi les passagers de première classe, ceux qui avaient les moyens de s'assurer les meilleures cabines lors de ces traversées : « Port Oui Starboard Home ». Logeant ainsi à bâbord à l'aller et à tribord au retour, ces privilégiés élégants sinon fortunés échappaient aux pires rigueurs climatiques à une époque encore sans climatisation. Dans ce cas, « posh » nous renvoie directement au thème du départ et du retour dans un contexte colonial où les distances considérables et les conditions matérielles faisaient de tels voyages des événements marquants, attendus ou redoutés de la vie de chacun, dont l'inconfort n'était pas que physique.

Ouvrage en anglais et en français.