En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt. Fermer
France pays France (changer de pays)
         Recherche avancée   Mon compte



Téléchargez le livre :  Les psychoses chez l'enfant et l'adolescent

Les psychoses chez l'enfant et l'adolescent


Jean Marie Forget , Marika Berges-Bounes
Eres
Format : PDF sans DRM,ePub sans DRM

20,99

RÉSUMÉ DU LIVRE - MOT DE L'AUTEUR - MOT DE L'ÉDITEUR
Pour des raisons historiques, les psychoses de l’enfant et de l’adolescent sont référées à une sémiologie héritée des psychoses de l’adulte, ce qui peut empêcher de préciser leurs spécificités, leur diversité, tant en fonction de l’âge que des particularités du transfert. Par ailleurs, la fertilité de la vie imaginaire chez l’enfant rend difficile de premier abord le diagnostic de psychose. Le clinicien est interpellé sur ses repérages diagnostiques, sur le déterminisme de la structure, sur les suppléances éventuelles qui se mettent en place, sur sa responsabilité dans l’évolution présente et future de son patient. En effet, la clinique des psychoses infantiles s’avère parfois surdéterminée, laissant préjuger d’un destin inexorable. Pourtant, pour nombre de cas de psychoses de l’enfant, il y a des surprises, des aptitudes à la subjectivation, des suppléances qui émergent du transfert et qui justifient le pari thérapeutique du praticien. Les auteurs s’attachent à préciser les repères structuraux sur lesquels ils se fondent pour les caractériser et les distinguer des cas d’autisme, d’arriération ou d’autres pathologies, et pour interroger les pratiques thérapeutiques possibles. À partir de leur engagement transférentiel au cas par cas des sujets rencontrés, ils s’efforcent de penser et de remettre à l’ordre du jour cette clinique des psychoses qui ne manque ni de complexité ni de diversité. Cet ouvrage est le fruit d’un travail collectif mené pendant deux ans au sein de l’École de psychanalyse de l’enfant et de l’adolescent de Paris (EPEP).