En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt. Fermer
France pays France (changer de pays)
         Recherche avancée   Mon compte



Téléchargez le livre :  Le dernier Survivant

Le dernier Survivant


Roman

Yaya Conde
Le Lys Bleu Éditions
Format : ePub

4,99

RÉSUMÉ DU LIVRE - MOT DE L'AUTEUR - MOT DE L'ÉDITEUR
Karika, un enfant qui vivait confortablement avec sa grand-mère, est forcé de se séparer d'elle pour poursuivre ses études.

Le dernier Survivant relate la vie que traverse Karika un enfant qui vivait royalement avec sa grand-mère N’De Bendou. Obligé d’être séparé de sa protectrice pour poursuivre ses études, il s'est vu confié à son homonyme et peu après à son oncle. Par la suite, il vivra auprès de son père marié avec une autre femme pour finir enfin auprès de sa mère célibataire.
La scène se déroule dans un pays imaginaire appelé Pays des militaires où le droit de l’enfant n’est pas pris en compte. Dans ce pays, l’enfant d'autrui, c’est-à-dire celui qui ne vit pas avec ses deux parents est considéré comme un instrument de travail par ses tuteurs. Les travaux domestiques primaient sur l’éducation scolaire.

Ce roman interpellant vous emmènera en plein coeur d'un pays imaginaire appelé Pays des militaires, où le droit de l’enfant n’est pas pris en compte.

EXTRAIT

Quelques jours après l’arrivé de Louceny, je sors pour aller puisé de l’eau comme d’habitude, j’aperçois un ami de classe qui était accompagné par sa mère, j’admirais comment il jouait avec elle et celle-ci lui dorlotait, alors que moi, j’étais avec un bidon de vingt litres. Alors que moi je ne sais même pas, j’avais une mère, qui m’a abandonné depuis le berceau, ma seule mère était ma grand-mère, qu’elle aussi vient de laisser dans cet enfer ; cette femme me demanda, si c’était moi qui étais supposé porter ce bidon à mon âge ? Je donnai une réponse affirmative et elle me fixant, ses larmes et mes larmes coulaient simultanément. Elle m’a pris dans ses bras en me réconfortant et elle m’a aidé à remplir le bidon de vingt litres puis le porta jusqu’à la devanture de ma cour. Pour ne pas créent d’autres problèmes, j’ai dit à la dame de me remettre le bidon, je me suis accroupi afin de mettre le bidon sur ma tête. Après beaucoup d’hésitation de son côté, elle a fini de le faire, je suis rentré avec dans la cour. J’étais pressé de relater les faits à Louceny arrivé, j’avais trouvé qu’il lavait le salon, il se précipita pour enlever le bidon sur ma tête, j’ai repris mon souffle et je donnai des explications avec un cœur rempli de colère, d’amertume et des larmes qui coulaient sur mon visage.

À PROPOS DE L'AUTEUR

N’fa Yaya Conde est né à Queckedou en Guinée. Diplômé en administration des affaires de l’université Julius Nyerere de Kankan en 2014, il suit actuellement des cours d’anglais dans l’Académic Center Of Languages à Accra au Ghana.